La méthodologie Générique ACT a été publiée la première fois en 2021. Elle permet d’évaluer les entreprises appartenant à des secteurs non couverts par les méthodologies sectorielles ACT. La méthodologie Générique a été mise à jour pour maintenir son ambition, sa pertinence et son exhaustivité.

La méthode Générique mise à jour est disponible ici (en anglais).

La World Benchmarking Alliance a utilisé cette mise à jour  pour évaluer 11 entreprises fabriquant des biens d’équipement dans le cadre de son benchmark 2023 du secteur de l’électricité.

 

Comment a été mise à jour la méthodologie Générique ?

Une consultation publique de 2 semaines a été lancée le 19 Juin 2023. Le public visé était essentiellement les parties prenantes déjà impliquées dans la construction de la première version de la méthodologie et les utilisateurs des méthodologies ACT évaluation.

Cette consultation publique avait pour vocation de s’assurer que les thèmes les plus pertinents de la transition bas carbone étaient bien pris en compte, en mettant à contribution l’expertise des participants.

La procédure de mise à jour a été conduite via des réunions hebdomadaires WBA, ADEME et CDP. Des tests effectués par le CDP ont permis de s’assurer de la pertinence de la mise à jour de certains indicateurs quantitatifs.

 

Quoi de neuf dans la méthodologie ?

Pour aligner la méthodologie Générique avec les dernières versions d’indicateurs, des modifications d’harmonisation ont été opérées :

Les émissions directes des entreprises peuvent maintenant être évaluées en utilisant un benchmark en émissions absolues, calculé selon la méthode ACA (Absolute Contraction Approach) de SBTi.

Dans le module 4 (Performance des produits vendus), l’indicateur portant sur la part de produits bas carbone a été supprimé, car il y avait recouvrement avec l’indicateur 9.1. portant sur le chiffre d’affaires généré par les produits bas carbone. Un nouvel indicateur permet d’évaluer l’alignement des émissions verrouillées liés aux produits vendus par rapport au budget carbone autorisé ; cet indicateur n’est utilisé que pour les entreprises vendant des produits prêts à l’emploi, à grande durée de vie et dont l’utilisation émet des GES représentant une part significative du bilan GES de l’entreprise (véhicules, procédés industriels, équipements ménagers).

La complémentarité de ACT Générique et des méthodologies ACT sectorielles a été mieux mise en avant.